Le mal des transports

Rédigé par rogerlebouledogue le 16 octobre 2013 | Classé dans Comportement

Stress et mal des transports:
Le stress lié au transport se manifeste par des aboiements, des «miaulements» continus, des tremblements ou encore une attitude prostrée dans un coin du véhicule. Ce stress peut déboucher sur une salivation excessive, des nausées voir des vomissements.

Mais votre compagnon peut aussi être victime d’un véritable mal des transports, les vomissements ne sont alors pas causés par de l'anxiété mais par une perturbation de l'organe de l'équilibre se trouvant dans l'oreille interne.
Les jeunes chiots sont plus sujets que les autres chiens au mal des transports, le trouble peut s’amenuiser voir disparaitre à l’âge adulte ou alors persister tout au long de la vie de l’animal.

Ne grondez jamais des animaux anxieux ou victimes du mal des transports car ils ne sont pas responsables de cette situation désagréable et vous risqueriez d'aggraver le stress déjà présent !
A l’inverse, ne les caressez pas lorsqu'ils semblent avoir peur, car il ne faut surtout pas que vous leur fassiez sentir que leur attitude est normale !


Comment y remédier ?
Contre le stress, il faut habituer votre chien dès son plus jeune âge à la voiture. Commencez par jouer avec lui dans la voiture en stationnement, puis faites de courts trajets et augmentez peu à peu la distance parcourue. Il faut également associer la voiture à des moments agréables, ainsi il est préférable d’utiliser la voiture plus fréquemment pour aller balader votre animal dans les bois que pour l’amener chez le vétérinaire ! Lors de longs trajets, il faudra s’arrêter au maximum toutes les 2 heures pour l’abreuver et lui faire se dégourdir les pattes.
Ensuite votre animal sera plus rassuré dans un endroit confiné comme une cage de transport qu’attacher sur le siège arrière de la voiture.


Contre le mal des transports, on peut s’aider de médicaments pour limiter les nausées et vomissements, pour cela demandez conseil à votre vétérinaire. Ces médicaments doivent être donnés seuls (sans friandise) dans les 30 minutes à 2 heures avant le voyage.
L'homéopathie* semble efficace chez certains animaux.


Comment limiter le mal aise de votre chien ?
Quelques précautions simples peuvent être prises, tout d’abord pour limiter les vomissements : contrairement aux idées recues, il est préférable que votre chien voyage le ventre vide, il faudra donc ne rien lui donner dans les deux heures avant le départ et lui donner des repas léger les deux jours précédents le voyage.

Comme rien n'est efficace à 100%, prévoyez une bonne épaisseur de vieux draps ou plaids sous l'animal pour protéger le siège, sans oublier d'emporter le nécessaire à nettoyer !

*L'homéopathie, quelques conseils homéopathiques à titre préventif :

Pour un chien de - de 20kg malade dans les transports : Cocculus 5CH et Tabacum 5 CH , 2/3 granules matin et soir.

S'il pleure, bouge : Nux Vomica 15CH 3 granules, 30 minutes avant le départ puis 3 granules toutes les heures pendant le trajet ou 3 granules, 3 fois par jour, pendant 10 jours avant le départ.

S'il se fait pipi dessus, vomit, bave anormalement : Cocculus 5CH, 3 granules 30 minutes avant le départ puis 3 granules toutes les heures pendant le trajet ou 3 granules 3 fois par jour pendant 10 jours avant ledépart.

Des mélanges tout préparés existent en homéopathie vétérinaire.

Notez cet article :
  • Article Actuellement 2.74/5
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

 Note : 2.7/5 (93 votes enregistrés)

Catégories

Menu

Publicité

Derniers articles

Partenaires