Ostéopathie canine (pour chien)

Rédigé par rogerlebouledogue le 16 octobre 2013 | Classé dans Pratique

Devenue une médecine en pleine expansion chez les humains, avec une loi qui la régit depuis 2007, l’ostéopathie trouve aussi sa place chez nos amis les animaux, notamment chez les chevaux, mais aussi chez les chiens et les chats.
Afin de vous faire connaître cette spécialité, complémentaire de la médecine vétérinaire, je vais vous expliquer en quoi consiste l’ostéopathie d’une manière générale mais appliquée à nos chiens, quand et pourquoi consulter et bien sûr qui consulter.


Définition de l’ostéopathie :
L’ostéopathie est née au XIXe siècle par un médecin américain AT Still. Arrivée en Europe au XXe siècle , elle connaît une expansion grandissante comme complémentaire de la médecine traditionnelle, surtout depuis la loi qui la régit en Mars 2007 (décret n°2007-435 du 25 Mars 2007).
Chez les animaux, c’est plus compliqué ; effectivement il n’existe pas de loi régissant cette pratique. Ce qui signifie que quiconque peut la pratiquer…
L’ostéopathie est une pratique exclusivement manuelle ; le praticien grâce à ses mains, va trouver l’origine et la cause de la douleur. En effet, nous partons du principe de globalité du corps où tout interagit sur tout et où tout est lié. Et par des manipulations douces, nous permettons au corps de retrouver une bonne mobilité générale et donc un bon fonctionnement (articulaire, musculaire, digestif…etc)

Ostéopathie canine:
C’est le même principe chez les chiens, en plus difficile car celui-ci ne parle pas ! Le maître, va signaler une boiterie de la patte avant par exemple ; l’ostéopathe par son interrogatoire sur le mode de survenue de la boiterie (quand, depuis combien de temps, et comment) et grâce à la palpation de la zone douloureuse, va d’abord être capable de poser un diagnostique de la lésion. Ce diagnostique est très important car il permet de savoir si il doit referer au vétérinaire, qui pratiquera des examens complémentaires (radio, scanner…etc) ou si il en est de son ressort.
Toujours par des palpations manuelles, l’ostéopathe va chercher d’où peut provenir cette douleur et cette boiterie ; en effet, il peut exister un blocage d’une zone au niveau vertébral, et par pincement discale entraîner la boiterie.
Et par des manipulations douces, il va permettre, comme chez les humains, au corps du chien de retrouver une bonne mobilité et donc une libération des tensions qui entraînaient la douleur.

Quand consulter ?
Lors de douleurs ou de boiteries. Toujours après un avis vétérinaire, si l’ostéopathe le juge nécessaire.
Parfois, il n’est pas très recommandé de consulter un ostéo en cas de crise aigue ; il vaut mieux consulter un vétérinaire qui procèdera à des examens complémentaires et à un traitement antalgique et anti inflammatoire afin de calmer la douleur. Tout dépend du praticien consulté. Si le vétérinaire est aussi ostéopathe, il pourra peut être manipuler le chien…
Mais dès que la douleur s’est atténuée, il est important de consulter pour comprendre et connaître la cause de la douleur, afin que cela ne se reproduise pas.

En préventif :
Voilà, à mon sens, en quoi l’ostéopathie canine est importante. Il vaut mieux agir en amont du problème. Nos chers chiens, en jouant avec nous ou avec leurs congénères, peuvent se provoquer des blocages, en tombant, en tirant un jouet, en sautant…etc. Il ont peut être des douleurs sur le coup mais après le corps va compenser ce problème, ce qui ne leur occasionne ni boiterie ni douleur à court terme. Mais à force, ces blocages répétés, rajoutés à certaines sensibilités chez certaines races de chien, peuvent entraîner des blocages plus importants, voir une lésion plus grave comme une tendinite, une déchirure et même une hernie discale ! Et un jour sans savoir ni comment ni pourquoi le chien se lève complètement bloqué…:shock:
En consultant une à deux fois par an, l’ostéopathe peut prévenir les problèmes, en intervenant sur les adaptations et les traumatismes mémorisés par le corps du chien.

En entretien chez le chien âgé :
Même principe, en agissant sur les blocages et les adaptations liées à l’arthrose notamment, cela permet de maintenir de la mobilité et de diminuer les douleurs, afin de l’aider à vivre mieux plus longtemps.

Cas clinique : Calie bouledogue français 2ans :
Calie, de part ses origines, a déjà une sensibilité au niveau de son dos, avec une colonne vertébrale en dos de « chameau », et une rotule à la patte arrière gauche qui n’est pas dans l’axe.
Deux jours, après être tombée en voulant monter dans la voiture,:oops: elle s’est levée en couinant. Direction le vétérinaire en urgence, diagnostique de lumbago. Un traitement d’anti inflammatoire et de myo relaxant en piqure et en oral et radio prévue le lendemain si pas mieux. Re visite chez le véto le lendemain tout allait mieux donc pas de radio.
Je l’ai montrée à une ostéopathe 1mois après ; elle l’a trouvé très bloquée au niveau de sa cage thoracique, de ses épaules et de ses vertèbres dorsales, ce qui fait qu’elle a des difficultés à compenser son arrière train qui a déjà une fragilité. Ceci vient probablement de sa chute de la voiture et d’une autre chute un jour d’un mur… !! Après des manipulations des épaules, des cervicales, de son thorax et de son diaphragme, ainsi que de son bassin, ça a permis à Calie de « s’éclater » devant et a diminué son « dos de chameau » en quelques semaines. Pas de crises de douleurs depuis.
Et une séance de contrôle 6 mois après. Revisite prévue dans 6 mois !

Qui consulter et prix de la consultation :
C’est là tout le problème… comme dit plus haut, il n’y a pas de diplôme spécifique à la pratique de l’ostéopathie canine. Certains vétérinaires suivent des formations qui leur permettent d’avoir les connaissances nécessaires à cette pratique. D’autres sont des ostéopathes humains ou équins se spécifiant lors de formation à l’ostéopathie canine. Et d’autres sont d’incroyables charlatans fleurant le bon filon ! Pour trouver un ostéopathe, il existe des annuaires de vétérinaires ostéopathes, notamment par le site de l’ordre des vétérinaires. Vous pouvez aussi vous adresser à votre vétérinaire, pour savoir si il travaille avec un ostéopathe. Troisième solution, le bouche à oreille !
Le prix de la consultation varie entre 40 et 100 euros, ce sont des honoraires libres!

Notez cet article :
  • Article Actuellement 3.00/5
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

 Note : 3.0/5 (10 votes enregistrés)

Catégories

Menu

Publicité

Derniers articles

Partenaires